Allocution de présentation de vœux au personnel de l'institution du Médiateur de la République.

Veuillez recevoir à grandes brassées mes vœux de santé, mes vœux de bonheur, mes vœux de succès ; que l’année 2020 vous apporte beaucoup de motifs de joie et la paix en balisant votre itinéraire de vie familiale, professionnelle et sociale.

  • Monsieur le Directeur de Cabinet ;
  • Madame, Messieurs les Chargés de Mission ;
  • Messieurs les Directeurs ;
  • Mesdames, Messieurs les Chefs de Service ;
  • Messieurs les Chefs Militaires et collaborateurs des Chefs Militaires ;
  • Mesdames, Messieurs les membres du Personnel ;
  • Chers Amis de la Presse.

       Nous venons encore de dérouler 365 jours dans cette famille du Médiateur de la République

2019 a été une année d’épreuves, car nous avons perdu le 1er Médiateur qui a poursuivi son pèlerinage. Croyants ou non, femmes et hommes de foi ou non, je vous prie de bien vouloir accepter de confier son âme à Dieu !

Nous traversons aussi une période difficile avec la maladie et l’indisponibilité de notre Secrétaire général.  Je souhaite avec vous que sa santé s’amélioreau plus tôt et qu’il nous rejoigne lui qui ne vit que pour le travail et dans le labeur.

Oui le Directeur de Cabinet vient de le constater ! 2019 qui s’est achevé a été en effet une année où nous avons engrangé des réclamations, beaucoup de réclamations que nous avons, grâce aux concours de nos délégués dans les départements, grâce à nos points focaux dans les ministères et dans les administrations déconcentrées et décentralisées- Je saisis cette occasion pour les remercier urbi et orbi, publiquement et chaleureusement - grâce à votre constance dans le travail et aussi grâce à nos amis de tout métier, nous avons atteint un niveau jamais égalé de recueil des réclamations et leur traitement.

Imaginez-vous Mesdames, Messieurs, que nous étions à 473 plaintes en 2017, à 557 en 2018 et à 792  en 2019.

Comme l’a noté le Directeur de Cabinet, nous avons poursuivi avec assiduité nos audiences foraines dans les départements. Elles ont été enrichissantes. Nous nous sommes fait connaitre. Nos compatriotes de l’intérieur savent de plus en plus qu’ils ont un instrument à leur disposition, qu’ils ont un intercesseur gracieux pour les écouter et les aider dans la quête à leurs problèmes. Et nous avons pu cueillir et récolter une moisson abondante.  La plupart d’entre vous ont suivi des séances de renforcement de capacités aussi bien en interne qu’à l’extérieur.

La session 2019 a été organisée grâce au travail acharné de chacun d’entre vous surtout à l’équipe de la Direction des recours.

Et puis nous avons participé à l’élection législative par la diffusion de nos messages itératifs sur la conciliation et la paix, sur le dialogue et l’entente entre les filles et fils de ce pays qui nous est si cher que nous soyons gouvernants ou gouvernés, que nous soyons  de l’opposition ou de la mouvance. Seules, la tolérance et la compréhension nous sauveront. Ce message nous devons continuer à le diffuser à temps et à contre temps, car il est le seul qui fera progresser notre nation et nous rendra crédibles dans ce monde où la violence commence à devenir la règle dans les relations humaines.

Justement en parlant de relations humaines notre institution a mis un point d’honneur à cultiver ces relations avec les autres institutions que ce soit au niveau régional : Association des Médiateurs des Pays Membres de l’Union Économique et Monétaire Ouest Africaine (AMP-UEMOA) oucontinental : Association des Ombudsmans et Médiateurs Africains (AOMA), ou international : Association des Ombudsmans et Médiateurs de la Francophonie (AOMF).

Ainsi nous avons pu participer à des concertations, réunions, séminaires et formations avec l’AMP-UEMOA et dans le cadre de l’AOMF.

Et notre budget 2020 !

Il est d’un peu plus de 400 millions de Francs CFA !

Notre plaidoyer n’a pas porté les fruits que nous en attendions. Mais ! Prenons ce montant et engageons les démarches pour qu’à la fin 2020 nous puissions avoir consommé entre 70 et 80%. Nous poursuivrons nos actions.

Mesdames, Messieurs,

Voilà nos activités en 2019. Vous le savez, notre mission n’a été une réussite que grâce à la clairvoyance et à l’opiniâtreté de la plupart d’entre vous. Mais vous auriez pu, je suis certain, vous engager plus avant dans l’action. Il  faut et il suffit que chacune et chacun se convainque que le succès de la médiation dépend de chacune et de chacun d’entre nous.

C’est la résolution que je demande en tant que Chef d’équipe à chacune et à chacun d’entre nous de prendre en cette année 2020 en ayant l’œil fixé sur la devise de notre institution : Équité-Réconciliation-Paix en cette année à nouveau d’élection à la base. Ce qui nous demande plus d’effort, de lucidité à défaut de convaincre mais tout au moins de persuader nos compatriotes que ces valeurs sont nécessaires pour un vouloir vivre ensemble.

Vœux pieux–Peut-être. Mais vœux sincères et cordiaux quand même. Ils se réaliseront, si nous le décidons, si nous le voulons et si nous prenons la ferme résolution de les mettre en œuvre.

Année de santé à tous  

Année de joie dans vos familles

Avec mes hommages pour que la liberté d’un cri sonore chante aux premiers feux de l’aurore de l’AN 20 du vingt et unième siècle.

          Joseph H. GNONLONFOUN

                             Médiateur de la République

 

SITE DU Médiateur de la République  
Aide en ligne
Veuillez vous connecter pour l'aide en ligne. Cliquez ici pour vous connecter.