Audience foraine du Médiateur de la République : la prévention des crises dans le Parc de la Pendjari au cœur des échanges.

Le Médiateur de la République a eu plusieurs séances de concertation avec les conseils communaux de Tanguiéta et de Matéri à Tanguiéta, les Associations villageoises de gestion des réserves de la faune (AVIGREF) et les responsables de la nouvelle administration qui gère actuellement le Parc de la Pendjari les 2 et 3 mai 2018. Ces séances de concertation se situent dans le cadre des activités des audiences foraines organisées par l’institution du Médiateur de la République. L’objectif visé est la recherche d’un mieux-être et d’une bonne administration au service des populations. Le but est aussi d’appuyer tous les acteurs impliqués dans la préservation du Parc de la Pendjari aux fins d’avoir une meilleure gouvernance administrative.

L'administration du Médiateur de la République est un recours pour les citoyens a dit Joseph H. Gnonlonfoun à toutes les séances pour rassurer tous les acteurs par rapport au soutien que l'Institution est en droit d'apporter aux citoyens en cas de différends avec l'administration. Après ces précisions, les différents acteurs se sont confiés au Médiateur de la République.

Il ressort des interventions qu’il y a deux problèmes majeurs : la délimitation du domaine du Parc de la Pendjari, car il y a une pression démographique qui s’exerce sur le domaine initial et le problème relatif aux difficultés de collaboration entre les chasseurs professionnels locaux et les nouveaux gestionnaires du Parc de la Pendjari.

Par rapport à ces problèmes soulevés, le Médiateur de la République a suggéré qu’il soit saisi par écrit conformément aux dispositions de la loi N° 2009-22 du 3 janvier 2014 instituant le Médiateur de la République. Par ailleurs, sur la question relative à la délimitation du domaine du Parc, le Médiateur de la République a indiqué que cela doit faire objet d’un rapport spécial au Chef de l’Etat. Car, pour les élus de Matéri et de Tanguiéta, il n’est pas utile actuellement que les populations soient dégagées de force du périmètre du Parc de la Pendjari. D’où la nécessité de redéfinir le périmètre du Parc du fait de la pression démographique qui l'érode.

SITE DU Médiateur de la République  
Aide en ligne
Veuillez vous connecter pour l'aide en ligne. Cliquez ici pour vous connecter.