Pour des élections législatives transparentes et apaisées : Le Médiateur de la République, Joseph Gnonlonfoun à la Commission Électorale Nationale Autonome (CENA).

Le Médiateur de la République a choisi l’après du jeudi 24 janvier 2019 pour se rendre au siège de la Commission Électorale Nationale Autonome (CENA) à Cotonou aux fins de s’assurer de la bonne organisation des élections législatives du dimanche 28 avril 2019. Il est appuyé pour la circonstance de ses proches collaborateurs.


« Nous sommes là pour vous demander de faire ce que devez faire pour que tout se passe dans la paix et la concorde. Nous sommes prêts à vous accompagner si c’est nécessaire pour que les élections se passent dans la quiétude ». Voilà les mots de Joseph Gnonlonfoun, Médiateur de la République à l’endroit du Président de la Commission Électorale Nationale Autonome (CENA), Emmanuel Tiando.
Très ému, le Président de la Commission Électorale Nationale Autonome (CENA) a remercié son hôte pour la démarche et son attachement à la paix et à la concorde au Bénin.
« Il faut continuer par prêcher cette bonne nouvelle de la paix. Nous ne devons pas organiser les élections et engendrer la division et la fracture dans notre pays » a répondu Emmanuel Tiando. Il a poursuivi en ces termes : « Il faut prêcher cette nouvelle de paix en direction des acteurs politiques. Vous pouvez ne pas être entendu, mais continuez. Nous vous demandons aussi de porter ce message de paix aux oreilles du chef de l’Etat, car, il peut se dire qu’il n’est pas acteur, alors les gens peuvent poser des actes qui menaceraient la paix et il serait peut-être trop tard  pour lui de réagir ».

Le Président de la Commission Électorale Nationale Autonome (CENA), Emmanuel Tiando a rassuré le Médiateur de la République et son équipe de la bonne organisation des législatives de 2019. « Nous allons nous évertuer à organiser des élections transparentes » a laissé entendre le patron de la CENA. A cet effet, il a promis rencontrer les professionnels des médias dans le but de les sensibiliser pour le maintien de la paix avant, pendant et après les élections du dimanche 28 avril 2019. Voilà des propos qui doivent réconforter le soldat de la paix et de la bonne gouvernance Joseph Gnonlonfoun toujours au front, des propos qui doivent lui donner, sans nul doute, l’envie de continuer.

SITE DU Médiateur de la République  
Aide en ligne
Veuillez vous connecter pour l'aide en ligne. Cliquez ici pour vous connecter.