Organisation de la fête de Wémèxwé, édition 2018 : Des concertations entre les Frères de la Vallée de l’Ouémé pour une organisation empreinte de paix chez le Médiateur de la République.

Dans le cadre de l’Organisation de la fête de Wémèxwé, édition 2018, et au regard des divergences liées à cette organisation, sous la supervision du Médiateur de la République, Joseph H. Gnonlonfoun, des concertations ont été engagées aux fins de réaliser des conditions de paix et de concorde autour de cette organisation. A cet effet, le Médiateur de la République a réuni autour d’une même table des représentants de l’Union Générale pour le Développement des Communes de la Vallée de l’Ouémé (UGDCVO/Wémèxwé) et ceux des Assignés/Dissidents. Les concertations ont eu lieu au siège de l’Institution à Porto-Novo, le mardi 06 février et le jeudi 08 février 2018 sous la supervision effective du Médiateur de la République entouré pour la circonstance de certains de ses collaborateurs. A l’issue des concertations, voici les propos du Médiateur de la République.

«Vous savez tous les problèmes humains ne doivent être réglés que par des humains. Et j’ai été heureux, je les remercie beaucoup d’avoir accepté participer à ce dialogue et ils y ont participé activement. Il y a eu des moments de tension mais tout s’est bien passé. Qu’est ce que nous recherchons, c’était d’obtenir un protocole d’accord pour que l’homme de gauche fasse un peu de concession et l’homme de droite fasse un peu de concession pour que nous puissions fêter aux dates retenues c'est-à-dire du 21 au 25 Février 2018. Il faut aussi vous dire que cette date est déjà trop loin parce que généralement, ils fêtent vers la mi-janvier. Donc, il y a déjà eu un peu de retard sur leur période normale de fête. (…)Et Dieu merci, à force de négocier, de palabrer on a réussi à avoir la date que la coordination avait retenue. Et là aussi, je remercie ceux qui n’étaient pas d’accord d’avoir accepté de se faire violence pour que nous retenions cette date. Il y a d’autres problèmes de relecture de texte, de reddition de compte, de réparation, de dédommagement, de préjudices. Nous avons discuté de tous ces problèmes. Et mieux nous avons prévu qu’un comité soit mis en place sous la supervision du Médiateur de la République pour qu’à l’issue de cette fête de 2018, les problèmes pendants soient résolus. Donc le protocole a été lu laborieusement, corrigé laborieusement et il était prévu le jeudi 08 février 2018 que nous le signions, mais un groupe a demandé à en parler d’abord à ses avocats et nous avons accepté. Mais ce matin, vendredi 09 février, c’est un seul groupe qui est venu, le groupe des assignés. Donc c’est le groupe des assignés seul qui est venu et qui a signé. Nous en sommes là. J’ai appelé certains responsables de la coordination pour dire que les assignés ont signé, le livre est ouvert…»

SITE DU Médiateur de la République  
Aide en ligne
Veuillez vous connecter pour l'aide en ligne. Cliquez ici pour vous connecter.