Session annuelle, édition 2018 du Médiateur de la République : 256 dossiers concernant 26 administrations à l’agenda.

Le Médiateur de la République, le magistrat Joseph H. Gnonlonfoun a procédé ce vendredi 23 novembre 2018 au lancement officiel de la Session annuelle, édition 2018, du Médiateur de la République. C’est au siège de l’Institution à Porto-Novo.

La Session annuelle du Médiateur de la République est un exercice voulu par le Médiateur de la République et accepté par les administrations. Cet exercice met ensemble les responsables des deux parties à l’occasion d’une séance de travail et d’échanges fructueux dans le but d’examiner de façon exhaustive les demandes d’interventions restées sans suite au cours de l’année afin de situer leur niveau de traitement, de relever les difficultés rencontrées et de rechercher les approches de solutions. 256 dossiers sont inscrits à l’agenda de cette Session qui doit prendre fin le 7 décembre 2018. Vingt-six administrations comprenant des Ministères, Préfectures, Mairies, Offices et sociétés d’Etat sont attendues pour cette édition de 2018.

A la cérémonie de lancement, le Médiateur de la République, Joseph H. Gnonlonfoun s’est exprimé en ces termes. «Vous nous avez fait l’honneur d’être à la séance d’ouverture de cette session 2018. Je vous sais profondément gré de votre amitié, de votre compréhension et de votre patriotisme. Notre administration a besoin de la bonne volonté de chacun et de tous, car mieux elle fonctionne sans ronronner comme un moteur grippé mieux chacun de nous trouve son compte. Mieux nos concitoyens ont confiance en elle. Et pour qu’il en soit ainsi il est nécessaire que nous ne la mettions pas au service seulement de ceux qui savent ou des ‘’sachants’’. C’est-à-dire que nous ne la ‘’privatisions’’ pas, mais qu’elle soit au service de tous les citoyens pour le développement harmonieux et durable du Bénin d’aujourd’hui et de demain. Encore une fois merci à vous. Rendez-vous, par conséquent, à  lundi 26 novembre 2018 pour  le démarrage des travaux pratiques jusqu’au 7 décembre 2018, travaux pratiques que nous dirigerons ensemble avec les administrations concernées. Il ne s’agit donc pas des travaux dirigés par le Médiateur. Mais une mission conjointe devant conduire nos administrations vers leur modernisation comme l’ont souhaité il y a quelques jours les Ministres africains en charge de la fonction publique membres de l’Observatoire des Fonctions Publiques Africaines (OFPA)».

SITE DU Médiateur de la République  
Aide en ligne
Veuillez vous connecter pour l'aide en ligne. Cliquez ici pour vous connecter.