La session annuelle du Médiateur de la République

La session annuelle du Médiateur de la République est une activité majeure qui consiste à tenir des séances de travail avec les administrations saisies, en cours d’année, de demandes d’intervention restées sans réponses pour trouver une issue aux sollicitations des citoyens. Les objectifs poursuivis à travers la réalisation de cette activité se résument à :

  • accroître le taux des réponses aux demandes d’intervention adressées par le Médiateur de la République aux Ministères, Communes et Etablissements Publics ;
  • donner davantage satisfaction aux usagers de l’institution ;
  • établir une meilleure collaboration entre le Médiateur de la République et les administrations publiques ;
  • accroître la visibilité de l’institution auprès du public et des cadres de l’administration publique en charge des dossiers ;
  • redorer l’image de l’administration publique auprès de ses usagers ;
  • contribuer à la bonne gouvernance administrative au Bénin.

Au titre de l’année 2017, vingt-cinq (25) administrations ont été invitées pour plancher sur deux cent-onze (211) dossiers concernant, entre autres, les affaires domaniales, la gestion des carrières des agents de l’Etat, les affaires sociales, le recouvrement des créances sur l’Etat et les collectivités décentralisées.

Le déroulement de l’édition 2017 de la Session du Médiateur de la République a été très riche en enseignements. On retient que :

  • les administrations invitées ont eu une représentation qualitative aux séances de travail, ce qui a amélioré la qualité des débats et permis des échanges fructueux ;
  • les dossiers soumis à l’étude ont été mieux documentés avec des réponses assez satisfaisantes, ce qui dénote d’une bonne préparation.
  • plusieurs administrations ont accompagné leur présentation orale de réponses écrites signées de leurs plus hauts responsables.
  • ces séances ont permis d’informer le Médiateur de la République sur le règlement satisfaisant de plusieurs réclamations soumises par les citoyens à l’institution.

A l’issue des travaux de la session, plusieurs recommandations ont été formulées par le Médiateur de la République en direction, de diverses structures administratives : Ministères, Préfectures, Mairies, Sociétés d’Etat.

L’édition 2016 de la session annuelle du Médiateur de la République a connu la participation de vingt (20) administrations publiques dont quinze (15) ministères, trois (03) communes et deux (02) établissements publics.

Cent quatre-vingt-huit (188) dossiers ont été programmés et ont trait :

  • aux affaires domaniales et foncières ;
  • à la carrière des agents ;
  • aux pensions de retraite ;
  • au reversement des cotisations sociales ;
  • aux problèmes de facturation à la SBEE ;
  • à la gestion des bourses des étudiants ;
  • aux créances de l’Etat sur les collectivités locales ;
  • aux licenciements abusifs.

Il convient de noter que le Médiateur de la République a déploré l’absence de certaines administrations invitées à la session. Il s’agit notamment :

  • du Ministère en Charge de la Défense ;
  • du Ministère de la Santé ;
  • du Ministère en charge de la Justice ;
  • du Ministère du Commerce, de l’Industrie et de l’Artisanat ;
  • de la Mairie de Cotonou.

Ces absences non justifiées à la session du Médiateur de la République dénotent, certainement, du peu d’importance accordée à l’Institution du Médiateur de la République et ne contribuent pas à la résolution des préoccupations formulées par leurs usagers ayant saisi le Médiateur de la République.

Le Médiateur de la République souhaiterait que ses sollicitations bénéficient de plus d’attention de la part des administrations publiques sensées être au service de leurs usagers.

SITE DU Médiateur de la République  
Aide en ligne
Veuillez vous connecter pour l'aide en ligne. Cliquez ici pour vous connecter.